Publié dans Séries

La Revolution de J.J Abrams

(c) Warner Bros. Television

Revolution est la série événement de cette rentrée 2012. 15 ans après un blackout mondial, les habitants de la planète Terre reprennent le court de leur vie. Chacun essaie de survivre tant bien que mal sans électricité. La Milice règne sur le monde, semant la terreur partout où elle passe. Et si malgré tout, il restait encore un infime espoir ?

Si la série diffusée sur NBC fait tant parler d’elle, c’est aussi bien par son histoire que par ces créateur et producteur exécutif : Eric Kripke, connu pour être à l’origine de la série Supernatural, et J.J. Abrams, à qui on doit Lost : les disparus et Fringe, mais également Star Trek, Super 8 et j’en passe.

Côté acteurs, on retrouve Tracy Spiridakos, aperçue dans La Planète des Singes : les origines. La jeune actrice tient le rôle principal, celui de Charlie Matheson. Des têtes plus connues sont également de la partie : Billy Burke devient Miles Matheson. Si si, vous le connaissez, ce monsieur. Il a entre autres joué dans La vie à Cinq, Gilmore Girls, Fringe ou encore Twilight (c’est Charlie !). Autre membre du cast Twilight, JD Pardo qui interprète le soi-disant beau gosse – mais ça, c’est à vous de juger ! Pour le reste, Daniella Alonso (a.k.a Anna dans One Tree Hill) joue Nora Clayton. Quant à Giancarlo Esposito, le génie dans Once Upon A Time, il tient le rôle d’un des méchants de la Milice.

On aime :

  • Ces questions qui nous viennent en tête en voyant le premier épisode de la série : « Et si ça nous arrivait ? Que ferions-nous sans électricité ? Arriverions-nous à survivre ? »
  • Découvrir des villes américaines comme Chicago d’une autre manière, envahies par les plantes, un peu à la manière de New York dans Je suis une légende.
  • Les nombreux flash-back.

Pas de « On aurait pu s’en passer » cette fois mais une nouvelle rubrique, Ce qui nous a manqué :

  • Un brin d’humour n’aurait pas fait de mal. Trop de drama tue le drama, non ?

Mais petites blagues ou pas, cette série est vraiment intéressante à regarder. Et même si on a (j’ai) tendance à décrocher quelques fois, on a (j’ai) toujours envie de connaître la suite pour savoir ce qui se passer dans les prochains épisodes.

Maintenant, c’est à vous de voir.