Publié dans Séries

La découverte de Newport Beach

(c) VISUAL Press Agency
(c) VISUAL Press Agency

Vous le savez depuis bien longtemps maintenant, regarder des séries fait parti de mon quotidien. Si j’aime me tenir au courant des derniers shows qui passent à la télévision, je trouve sympathique de me replonger dans une série arrêtée depuis quelques années. Alors, après Sex and The City, j’ai décidé qu’il était grand temps de découvrir Newport Beach. Une série pour ados qu’il faut absolument voir, selon les dires de certains.

Newport Beach, de son nom d’origine The O.C. (Orange County), a été créée par Josh Schwartz (Gossip Girl, Chuck), et McG (Supernatural) en 2003. La série raconte l’histoire de Ryan, jeune des quartiers pauvres, qui après avoir fait de la prison, est pris en charge par son avocat. Celui-ci est décidé à aider le jeune homme et l’invite à vivre avec lui et sa famille dans les beaux quartiers d’Orange County. Grâce à eux, Ryan va pouvoir avoir une vie meilleure, parfois semée d’embûches.

(c) D.R
(c) D.R

Les personnages principaux sont au nombre de quatre : Ben McKenzie est Ryan Atwood, le jeune casse-cou de Chino, Mischa Barton est Marissa Cooper, la jolie blonde aux parents richissimes, Adam Brody interprète Seth Cohen, l’amateur de bandes-dessinées esseulé et Rachel Bilson est Summer Roberts, la brune amatrice de potins. Les parents sont tout aussi importants puisqu’ils jouent un rôle primordial dans la série : Peter Gallagher et Kelly Rowan jouent Sandy et Kirsten Cohen, le couple modèle de Newport Beach tandis que Melinda Clarke interprète Julie Cooper, une mère attirée par les hommes riches.

Honnêtement, j’ai détesté le personnage de Marissa. Elle représente la demoiselle en détresse par excellence – qui se fout elle-même dans les embrouilles, évidemment. A chaque épisode, il lui arrive quelque chose… Et quand tout va bien dans sa vie, elle cherche toujours un moyen de l’empirer. J’ai trouvé ça très lassant à la fin. Ben McKenzie, lui, au début, m’a fait penser à un Kristen Stewart au masculin, peu souriant et surtout très peu expressif. On se rend compte que son jeu d’acteur a beaucoup évolué pendant la série et au final, il a été un parfait Ryan Atwood. Rachel Bilson et Adam Brody sont merveilleux ensemble et individuellement, ils m’ont faite rire et pleurer – oui, je l’avoue, j’ai pleuré en regardant cette série. Sans vous spoiler quoi que ce soit, je dirais que la meilleure saison est incontestablement la quatrième… Et en la regardant, vous pouvez comprendre pourquoi après tout ce que j’ai dit.

Chose que j’adore, de nombreux guests ont fait leur apparition au cours des quatre saisons de la série. Parmi eux, un Chris Brown très jeune, Olivia Wilde (Dr House), Jason Rathbone, Cam Gigandet et Nikki Reed que vous avez déjà vu dans Twilight, Samaire Armstrong (Resurrection), Eric Balfour (Les Mystères de Haven), Shailene Woodley (The Secret Life of an American Teenager), Kayla Ewell (The Vampire Diaries), Eric Mabius (Signed Sealed Delivered), Jeff Hephner (Hellcats) et Brandon Quinn vu dans Le Loup-Garou du Campus.

Je dois l’avouer, en commençant Newport Beach, je ne m’attendais pas à quelque chose de génial. Dès les premiers épisodes de la saison 1, on devine les rebondissements, les paroles à venir des personnages ainsi que leur futur. Mais certaines intrigues m’ont vraiment passionnées et je me suis retrouvée prise au piège de la série. Bon alors oui, ce n’est pas du grand art, c’est typiquement un TV show pour adolescents boutonneux (ou pas) mais je comprends pourquoi certains disent que Newport Beach est culte.

Mention spéciale au générique de la série, California, interprété par les Phantom Planet, que j’ai adoré chanter à tue-tête.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Newport Beach ?

PS : Merci au correcteur qui a laissé un commentaire pour me signaler mes trois pauvres fautes d’orthographe. Oui, je suis humaine.

Publicités

Auteur :

Ne laisse pas ta flamme s'éteindre étincelle après précieuses étincelles, dans les eaux putrides du presque, du pas encore ou du pas du tout. Ne laisse pas périr ce héros qui habite ton âme dans les regrets frustrés d’une vie que tu aurais méritée, mais que tu n’as jamais pu atteindre. Tu peux gagner ce monde que tu désires tant, il existe, il est bien réel, il t’appartient. Tout est possible. Ayn Rand ♥

Un commentaire sur « La découverte de Newport Beach »

  1. -The O.C. (Orange County), a été crééE
    -aux parents richissimeS
    -m’a fait pensER
    -ils m’ont faitE (à moins qu’il ne s’agisse pas d’un blog de fille, mais Anais me semble être un prénom féminin)

    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s