Publié dans Trucs de filles

Août 2014 – My Little Sunset Box

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.

Qui dit Août, dit vacances. Pour moi, c’est raté, puisque mes vacances sont en septembre mais la majorité d’entre vous profite de ce joli mois pour partir et se reposer avant d’entamer une nouvelle année. Au programme de ces vacances : soleil, farniente, promenades sur la plage, glaces à gogo et petit restau avec vue sur la mer. Comme toujours, l’équipe de My Little Box sait cibler nos envies, nous faire rêver et elle nous propose donc, ce mois-ci, My Little Sunset Box.

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.

Eh oui, les couchers de soleil sont à nous ! Kanako nous en a d’ailleurs représenté un magnifique, les couleurs sont très douces et encore une fois, je n’ai qu’une envie, être sur ce rocher, à la place de cette jolie fille très bien lookée.

Comme le mois dernier dans My Little Summer Box, pas de dessin à proprement parlé comme nous avons l’habitude d’en avoir mais plutôt trois petites cartes postales, toutes illustrées par Kanako. Idéal pour changer des célèbres « Une pensée de Vendée« , « Des gros bisous de la Camargue« , etc. La première dit Bonjour au mois d’août, la seconde explique que les vacances parfaites sont faites de « soleil, de sable et d’un verre à la main » et la troisième est un texte avec des illustrations. Génial pour envoyer aux copines !

Le magazine My Little World est encore une fois très bien ficelé. J’ai adoré le carnet de voyage de Julie, du blog Carnets de traverse. J’ai une passion folle pour les États-Unis et les 20 pages de photos, de dessins, de textes et de cartes routières m’ont beaucoup plu. Et gros pouce vert – oui, je me crois sur Youtube – pour le SOS Beauté de ce mois-ci, qui explique quel écran solaire appliquer sur quel type de peau.

Le contenu de la Box

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.

Commençons par les goodies. Le premier est un bracelet de la marque Medecine Douce. La présentation, dans une petite boîte en carton, sur un coussin, est très agréable. Quant au bracelet, il est absolument magnifique. Noir et bleu turquoise avec un liseré doré pour rappeler son tube, il est fin, élégant et s’accordera parfaitement sur notre jolie peau bronzée. Je l’adore déjà et j’ai hâte de le porter.

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.

Le deuxième goodie est beaucoup moins folichon, selon moi. Il s’agit d’un jeu de cartes My Little Cards by My Little Box, illustré par Kanako. Alors, oui, c’est sympa et les valets/reines/rois sont personnalisés selon les couleurs, mais ça ne me fait pas d’effet. Je chipote, je sais. J’imagine qu’un jour, je lui trouverai bien une utilité à ce jeu de cartes, mais pour l’instant, il va rester au fond du tiroir. Dommage.

Pour le mois d’août, dans le pochon aux glaces, éventails et appareils photos – qui rappelle vaguement celui du mois dernier -, nous trouvons :

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.
  • Le Gel exfoliant fraîcheur de la marque Laino, en 150 ml. Conçu pour les peaux déshydratées, il « élimine les impuretés sans assécher ». Parfait pour moi : même si ma peau n’est pas déshydratée, elle a tendance à vite être irritée. Les grains sont aussi gros que du sucre ce qui garantie un bon gommage. L’odeur, par contre, est à revoir. Pas qu’elle soit désagréable – au contraire, à première vue, elle sent le bébé -, mais l’extrait de pomme qu’on nous promet n’est pas au rendez-vous.
  • La Crème Précieuse Immortelle de chez L’Occitane, en 15 ml. Le produit, fait à base de la fleur du même nom aux pouvoirs de longévité, sert à rendre la peau plus lisse, plus jeune et plus ferme. Bon, dans l’idée, c’est bien. Mais, comme dire… A 24 ans, rendre ma peau plus jeune, je m’en contre-fous ! L’odeur est très florale, je ne suis pas sûre de vouloir me tartiner le visage matin et soir et de sentir ça. A voir. Petit plus pour les 10€ de réduction glissés dans la Box – mais dès 50€ d’achats, faut pas pousser non plus.
  • Le Stick à lèvres nourrissant de My Little Beauty, en 4g. Pour hydrater les lèvres, les produits My Little Beauty sont toujours très efficaces – rappelez-vous le baume à lèvres de My Little Lucky Box. Cette fois-ci n’échappe pas à la règle. Grâce au beurre de karité et à l’amande douce, vos lèvres reprennent du poil de la bête. L’odeur est bonne, le goût inexistant et la texture, bien qu’un peu grasse, ne colle pas. Petit défaut du produit : si les baumes à lèvres ont tendance à être bombés pour faciliter l’application, celui-ci a une forme incurvée. Ce n’est pas très pratique, mais on ne va pas s’en formaliser.

Conclusion : Avis un peu mitigé pour cette nouvelle Box. J’en suis contente mais sans plus. J’aimerai avoir davantage de make-up que des produits pour le visage ou le corps. En espérant que ça arrive un jour… Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Dites moi tout !

(c) Anaïs M.
(c) Anaïs M.
Publié dans Trucs de filles

Au secours, je me marie – Partie 3 : Derniers conseils avant le Grand jour.

(c) D.R.
(c) D.R.

Il me reste encore quelques points à aborder avec vous. Les indispensables, selon moi. Ceux qui sont inévitables.

La robeC’est l’élément le plus important de votre journée, vous vous en doutez bien. En plus de quelques autres choses, évidemment. Mais votre robe de mariée est essentielle car elle est le symbole de ce jour si spécial. De plus, elle est là pour vous sublimer et faire dire aux gens que « Wouah, elle fait vraiment une jolie mariée« .

(c) Point mariage
(c) Point mariage

Notre pour vous : Comme je vous le disais dans la Partie 2 « Au secours, je me marie : Du concret ! », il faut environ 4 mois pour faire une robe de mariée. Pour être large, comptez 6 mois avec les essayages. Ne tardez donc pas à choisir LA robe de votre journée. Le mieux étant d’inviter des personnes qui comptent le plus pour vous et à qui vous pouvez faire une confiance aveugle. Elles seront celles qui vous aideront à trouver la tenue de vos rêves et qui sauront trouver les mots justes pour vous expliquer ce qui va et ce qui ne va pas. Question budget, il y en a pour tous les goûts ! Sachez qu’il existe des magasins où les robes sont un peu plus abordables que chez les grands créateurs. Il est également possible de louer sa robe de mariée, mais dans ce cas, pas question de la ressortir quelques fois du placard pour la contempler et se souvenir de ce beau jour. Attention : la robe de mariée se vend en kit ! Le jupon, le voile, les gants, la jarretière, les chaussures, la guêpière : tout se vend séparément. Dit comme ça, ça peut paraître évident, mais les prix montent très vite.

Note pour moi : Pour le mois de juin, je suis allée choisir ma robe en décembre. La conseillère m’a dit que c’était limite, « heureusement que vous êtes venue maintenant et pas le mois prochain ». J’y suis allée accompagnée de ma mère, de ma tante et de ma meilleure amie. Je savais qu’à elles trois, elles m’aideraient parfaitement, chacune ayant des goûts bien différents mais tous très respectables. Là-bas, on m’a mis un catalogue entre les mains, me disant que je devais choisir 5 d’entre toutes les robes et qu’on me les sortirait pour les essayer. Okay… Comment dire que, sachant que c’est la première fois que je me marie, je ne sais pas quelle robe va plus me mettre en valeur qu’une autre ? Bref. J’ai difficilement choisi, aucune ne me plaisait vraiment alors j’ai opté pour les formes qui m’attiraient le plus. Les essayages ont été amusants, ce n’est pas tous les jours qu’on porte des robes de mariée !

Je n’ai jamais cru à l’histoire du « quand tu la verras, tu sauras que c’est celle que tu porteras ». Et pourtant… C’était la deuxième que j’ai essayé (cf la photo : Modèle Bucarest chez Point Mariage) et quand je l’ai mise, elle m’a plu instantanément. Allez savoir pourquoi. Quand je suis sortie, les filles étaient toutes d’accord avec moi. J’ai évidemment passé les autres, mais les avis étaient unanimes : avec cette robe-là, je « rayonnais ».

Les essayages ont été des moments également très forts en émotions car c’est mon père qui était avec moi à ces occasions. Le premier, prévu 4 mois après le choix – le temps que la robe soit cousue -, est pour s’assurer que les tailles n’ont pas changées et également pour faire les retouches. Le second, planifié 3 semaines avant le mariage, pour se dire que tout est bon, elle nous va. Vient l’explication de comment attacher sa traîne dans sa robe, comment aller aux toilettes, etc. Et on peut rentrer avec. J’ai adoré ces moments.Avant le Jour J

(c) D.R
(c) D.R

C’est bien connu, les mariées sont de grandes stressées en ce qui concerne leur mariage. Tout doit être parfait, ce mariage doit être le plus beau et le plus réussi que vos amis n’aient connus et ne connaîtront jamais. Alors on se pose des milliers de questions, on s’imagine des centaines de scénarios catastrophes ET rêvés.

Sur le plan organisation, le mois précédant le mariage est également déterminant. Des derniers détails restent à régler : est-ce qu’on a réellement pensé à tout ? Il ne faut pas oublier de confirmer le nombre d’invités exact au traiteur, de penser à la nourriture pour le lendemain, de trouver une esthéticienne pour la manucure/pédicure et le maquillage, de planifier un essai coiffure et éviter de prendre du poids parce que « Imagine, je ne rentre pas dans ma robe le Jour J !« . Le tout en jonglant avec vos horaires de travail et les sorties entre amis.

Note pour vous : Tout va s’enchaîner très vite. Je conseille donc, pour éviter de stresser plus qu’il ne faut, de faire des listes. D’abord une pour les choses qu’il vous reste à faire, puis, la semaine avant le mariage, par jour, des tâches que vous devez accomplir. Vous y verrez plus clair et serez plus sereine après avoir coché les cases. Pensez à demander à votre employeur les jours qui vous sont dus pour votre mariage, et si c’est possible, prenez-les avant le Jour J, quitte à poser un ou deux RTT après pour se reposer de tout ce remue-ménage. Entourez-vous de gens qui vous aiment et qui sauront gérer les problèmes – s’il y en a – pendant le mariage. Déléguez le plus possible. Et profitez !

Note pour moi : J’ai été stressée du début à la fin des préparatifs. La semaine avant le mariage était une véritable course contre la montre, mais le vendredi a été pire que tout. Les premiers invités sont arrivés, et la mise en place/décoration de la salle également. Vous allez craquer, je peux vous l’assurer : demain est votre mariage, vous disposez d’un certain nombre d’heures pour tout préparer tout en se mettant en tête qu’il ne faut pas se coucher trop tard si on veut être fraîche le lendemain. Beaucoup ont mis la main à la pâte pour nous aider, c’était absolument adorable, mais se faire appeler toutes les cinq secondes pour une question, c’est épuisant. Ajoutez le tout au stress et aux disputes avec l’Homme parce que vous n’êtes pas d’accord sur la disposition de tel ou tel truc, et vous vous retrouvez à pleurer dans les bras de votre maman comme une gamine de huit ans. Oui, j’ai du mal à être sous pression, mais un tour dans le jardin avec Maman, de longues respirations et j’étais prête pour un deuxième round. Le stress est inévitable, il n’y a rien à faire contre ça, désolée.

_

Voilà, les conseils sont donnés. J’espère avoir pu répondre à certaines de vos interrogations concernant cette magnifique aventure qu’est le mariage. Si vous avez d’autres questions que je n’ai pas abordé dans mes parties, n’hésitez pas à me les faire parvenir par commentaire. Le prochain et dernier article de la série « Au secours, je me marie » sera évidemment le récit du Jour J. Je vous souhaite tout plein de bonheur.